Stop au grignotage grâce à la sophrologie

Quelles sont les causes et les conséquences du grignotage?

Quand on a un penchant pour le grignotage et qu’on prend du poids, on peut se faire entendre dire : « tu manges mal » , « faut faire du sport pour éliminer » , « tu n’as aucune volonté face à l’envie de manger » etc.

Même si une alimentation de qualité et l’activité physique sont de bons moyens pour éviter ou limiter le prise de poids, plusieurs facteurs peuvent nous pousser à grignoter:

– une difficulté à gérer ses émotions : irritabilité, anxiété, tristesse etc nos émotions nous font vivre les montagnes russes. Le grignotage peut être un moyen d’apaiser ces émotions qui nous tourmentent. Bien souvent, il s’agit de la consommation d’aliments sucrés ou gras qui ont un côté rassurant mais qui font exploser les compteurs au niveau des calories.

gérer les grignotages et troubles alimentaires grâce à la sophrologie

un stress important : une période difficile au travail ou dans notre vie personnelle peut engendrer un stress qui perdure dans le temps. Ce stress chronique provoque une sécrétion excessive de cortisol. Face à cette hormone, l‘organisme bascule en mode « danger, risque, famine » et va avoir tendance à stocker.

un inconfort face à l’ennui : notre société nous pousse à remplir nos journées avec des tas d’activités et nous habitue a recevoir de nombreuses stimulations (réseaux sociaux etc). L’inoccupation peut susciter de l’anxiété et conduire au grignotage pour compenser cette inactivité.

un sentiment de vide intérieur : pour certaines personnes, la solitude peut devenir angoissante car elle peut être synonyme de manque ou d’abandon. Elles peuvent avoir recours au grignotage pour combler ce vide et soulager temporairement l’angoisse.

– un manque de sommeil : un sommeil perturbé par des difficultés d’endormissement, des réveils nocturnes ou précoces va avoir un effet sur la satiété. Notre organisme va secréter plus de ghréline, qui stimule l’appétit. Elle peut donc favoriser le grignotage pour répondre à la sensation de faim.

– l’arrêt du tabac : si fumer une cigarette avait pour objectif de calmer le stress, l’arrêt du tabac conduit à trouver un autre moyen pour calmer le stress. Manger peut devenir un dérivatif.

Nous prenons alors des kilos dont l’origine est émotionnelle. Face à notre poids qui augmente sur la balance, le réflexe est de se dire «  je vais faire un régime ». Nous pensons que notre poids va dépendre uniquement du contrôle que l’on va exercer sur le contenu de notre assiette. Parfois, le régime se passe bien, et parfois, c’est un parcours du combattant : le fait de se restreindre devient difficile à gérer. Les restrictions vont induire une surcharge émotionnelle, alors on craque et on culpabilise. C’est un cercle vicieux et notre poids peut vite devenir une obsession. Notre objectif d’amincissement s’éloigne petit à petit.

comment arrêter de grignoter?

Avant de penser à restreindre ou supprimer le grignotage, il est donc important de comprendre d’abord, qu’est ce qui nous pousse à manger :

Est- ce que je mange quand je me sens seul(e) ?
E
st-ce que je cherche à apaiser mon stress ?
Est-ce que je
mange pour compenser quelque chose ou un comportement (ex : arrêt de la cigarette) ?
Est ce que je souhaite m’apporter
du réconfort face à des émotions désagréables ?
Est-ce un certain type de situation qui me poussent à grignoter (ex :
conflits etc) ?

chercher les causes du grignotage

Une fois que la cause ou les causes de nos grignotages sont identifiées, il est plus facile de mettre en place la bonne stratégie. Et en travaillant sur les causes, il y a de grandes chances pour que le résultat soit durable.

Et la sophrologie dans tout ça?

La sophrologie est une technique basée sur la respiration et la visualisation positive. Elle va agir en synergie sur le corps et l’esprit. L’utilisation de la respiration va influer directement sur les effets physiologiques du stress en régulant le rythme cardiaque. La visualisation positive quant à elle, va générer des pensées et émotions positives.

Concrètement, la pratique de la sophrologie permet de diminuer le stress, d’évacuer les émotions négatives et de retrouver la paix intérieure. Vous retrouvez petit à petit de l’énergie et êtes moins vulnérable face aux fluctuations de votre humeur. Ainsi, vous retrouvez le pouvoir de modifier votre comportement de grignotage. Elle permet également de renforcer l’estime de soi, qui peut avoir été abîmée par le regard négatif que l’on porte sur soi face à la prise de poids.

Contactez-moi au 06 73 36 78 12 pour plus d’informations.