Pourquoi utiliser la PNL en complément de la sophrologie?

La PNL (programmation neuro-linguistique) est une technique de communication qui a pour but de nous amener vers plus de succès et moins de stress. Nous avons tous notre propre manière de voir le monde qui nous entoure car cette vision est influencée par notre éducation, notre culture, nos expériences de vie etc. Quand nous entrons en relation avec les autres, nous n’avons pas conscience que cette conception du monde nous est propre, ce qui peut mener à des incompréhensions, des désaccords voire des conflits. Il est donc important de prendre du recul sur nous-même si nous voulons améliorer nos relations. En changeant nos pensées sur les autres, sur le monde ou nous-mêmes, nous pouvons changer notre état émotionnel face à une situation. La PNL est donc très complémentaire de la sophrologie.

Les exercices basés sur la PNL que j’utilise, permettent par exemple:

– de comprendre vos pensées automatiques qui vous empêchent d’avancer (je ne vaux rien, je n’y arriverai jamais, je ne suis pas à la hauteur, je ne peux pas faire confiance aux autres etc)

– d’ extérioriser une émotion bloquée (colère, tristesse etc)

– d’ancrer des messages positifs

de passer un cap comme un deuil, une séparation…

Pourquoi utiliser la CNV en complément de la sophrologie?

La CNV (communication non-violente) est basée sur un principe : « l’Homme aime contribuer au bonheur de l’être humain ».

L’être humain a des besoins (manger, se reposer, être reconnu…) et ressent du bien-être lorsqu’ils sont satisfaits. Les incompréhensions, désaccords et conflits entre personnes sont souvent dus à des divergences d’opinion sur les moyens de répondre ces besoins.

Exemple: une personne A peut aller faire du sport pour satisfaire son besoin de décompresser. Une personne B peut appeler une amie pour satisfaire ce même besoin.

Le manque de communication sur nos propres besoins et sur notre mode de fonctionnement pour y répondre est générateur de ces tensions entre personnes. La CNV nous permet de comprendre comment nous fonctionnons et pourquoi les autres réagissent différemment de nous dans des situations similaires. Ces prises de conscience nous permettent d’éprouver plus d’empathie et de tolérance envers nous-même et envers les autres. La CNV nous permet également de comprendre que nous avons la responsabilité de nos besoins et donc de notre bien-être. Elle est donc complémentaire de la sophrologie.